mercredi 17 avril 2013

Eteins le silencE, Zorica Sentic par Maggy De Coster



Sculpteur de mots comme elle se qualifie, Zorica Sentic s’accorde la liberté de penser comme la liberté d’écrire, une liberté qui constitue même la marque de fabrique de sa poésie qui ne saurait nous laisser indifférents. Une poésie qui reflète bien sa personnalité, son charisme et sa générosité. A la lire, on se ressource d’amour et d’humanité.
Sa poésie est aussi questionnement sur le monde dans sa complexité et la vie dans son mystère.
On y relève de très jolis calligrammes qui ne manquent pas de nous enchanter le regard.
Zorica est celle qui aime la vie dans sa plénitude et qui veut profiter de l’instant présent car demain, qui n’existe pas encore, ne nous appartient pas, et c’est à juste titre dans son poème intitulé «Voix », qu’elle nous laisse entendre les vibrations de son coeur :
«  aujourd’hui, elle est en moi, ta voix
même si demain est incertain
j’ai entendu ta voix »
Elle veut éteindre le silence pour faire résonner l’amour dans toutes ses dimensions , aussi s’écrie-t-elle : «  aime à haute voix ».
En toute circonstance elle entend rester égale à elle-moi. Une constance qui se manifeste quand elle évoque :
«  je suis moi
Dans chaque mot
sur chaque lettre, y a de mon être
ya mes tripes, y a ma foi »
Ame sensible, elle est là pour réconforter l’ami dans les moments difficiles .
           « ton bateau a coulé
            pas toi
            et je suis là
            un bateau fracassé peut se remplacer
            prends soin de toi et de l’amitié »:
Ainsi peut-on dire qu’à l’instar de La Fontaine, elle reconnaît qu’ « un ami véritable est une douce chose ».
Zorica est bien quelqu’un qui est né pour donner, comme elle se plaît souvent à le dire. Sa poésie en témoigne. Aussi les mots s’échappent-ils de son inconscient pour s’imposer à elle et  traduire ses rêves, rêves qu’elle aimerait voir se matérialiser tant pour elle que pour autrui.


Maggy De Coster   


Aucun commentaire:

Publier un commentaire